Camino del Rocio

« Camino del Rocio » est un itinéraire – initialement cavalier – de grande randonnée, long de 1300 km et reliant, par le tracé le plus direct possible, deux cités mariales : Lourdes (en France) et El Rocio (en Espagne). La Romeria del Rocio est le plus grand pèlerinage au monde à cheval puisque, pour le seul week-end de Pentecôte, ce petit village andalou accueille plus d’un million de pèlerins venus de toute l’Espagne et, pour la majorité, d’Andalousie : un événement incontournable dans la vie d’un cavalier, surtout s’il est randonneur et, de surcroît, croyant et/ou ayant un goût prononcé pour la fête !!! Partis de Lourdes le 27 mars  et arrivés à la Romeria d’El Rocio le week-end de Pentecôte… Nous avons vécu la dernière étape de cette chevauchée au long cours, le 14 juillet sur la scène du Festival.

[Not a valid template]

Rencontre avec Laurence Gonzalez et quelques cavaliers de cette 1ère édition :  « Je m’appelle Laurence Gonzalez, je suis cavalière et je tiens un gîte équestre dans le Tarn, aux Cammazes. Un soir de printemps, en 2013, des randonneurs – avec qui je partageais ma table – ont évoqué un pèlerinag10462991_1506047379624883_3581826134327225587_ne unique au monde où des milliers de pèlerins sur des chevaux, tous plus beaux les uns que les autres, se retrouvent tous les ans … dans un petit village situé au fin fond de l’Espagne…El Rocio ! Après avoir visionné quelques vidéos du « fameux » pèlerinage – la Roméria del Rocio – je n’avais plus qu’une chose en tête : y aller avec mon cheval, vivre cet hymne à la Vie, cette fête folklorique et religieuse où se mêlent religion, dévotion, rires, larmes, couleurs, flamenco, sévillanes, chants andalous et – bien sûr !- carrioles richement décorées, splendides chevaux ibériques, fières amazones en robes à volants et cavaliers dans leurs plus beaux apparats guitare à la main… sans oublier le soleil et le sable chaud du Parc Naturel de la Doñana ! Bref, le cliché complet pour rêver ! 

[Not a valid template]

Après avoir pris contact avec différentes « Hermandades de la Virgen delRocio » telles celles de Bruxelles, Madrid ou Tolède (confréries religieuses locales), j’ai appris que les « Romerios » (pèlerins participant à la Romeria del Rocio), après avoir paradé une journée dans les rues de leur ville de départ, se rendent en Andalousie par voie routière, … en chargeant leurs montures dans des vans!!! Par conséquent, si je voulais, moi, la petite française, faire le pèlerinage à cheval depuis la France, je ne pouvais pas compter sur les itinéraires des Romerios espagnols ou belges … personne n’ayant encore jamais réalisé le pèlerinage à cheval en partant d’aussi loin ! Sans être une catholique pratiquante, dès le départ, j’ai su que pour me rendre au Rocio, je partirais de Lourdes. C’était une évidence, je devais relier deux villes mariales ! » 

Más vídeos en Antena3

1 commentaire

  1. […] ; Tête de mule : Le Tour de France d’un cheval de bât. Rencontre avec Sophie Ducca ; Camino del Rocio. Rencontre avec Laurence Gonzalès ; Rencontre avec Marine Oussédik : 25 ans de […]

Laissez un commentaire