Naître cheval

de Jérôme-Cécil Auffret – 52′ Cosmopolitis Productions

Ce documentaire s’intéresse aux trois premières années de vie du cheval, des années déterminantes pour sa construction physique et intellectuelle, méconnues des cavaliers. Nous suivons ainsi des poulains à des étapes déterminantes de leur éducation et de la construction de leur confiance en l’homme. Ces poulains évoluent dans différents milieux : celui du sport, des courses et du loisir. L’éducation n’est alors pas la même selon la destinée du cheval mais repose sur un socle commun : celui des connaissances éthologiques.

L’objectif est de faire comprendre au cavalier à quel point il est important de comprendre comment le cheval appréhende son environnement et l’homme afin d’établir une relation qui leur permettra à tous deux de se rapprocher de l’excellence et de l’harmonie. Tout cavalier ne peut qu’être surpris par la simplicité et la logique de l’éducation éthologique, et fasciné par la condition du cheval, bien éloignée de la nôtre en vérité.

 [Not a valid template]

Rencontre avec Adamo WaltiL’éducation dès les premiers pas
Dans le monde de l’équitation, Adamo Walti occupe une place originale…  
Sa sensibilité, sa curiosité, son parcours, son ouverture d’esprit l’ont conduit à repenser l’approche, les techniques, les finalités. Déterminé à penser cheval, il s’emploie à écouter ses partenaires, à leur proposer un langage intelligible, à les respecter non par anthropomorphisme mais pour ce qu’ils sont.
Pour Adamo Walti l’éducation des poulains commence dès la naissance, les premières semaines (et même dans le ventre de la mère, où on familiarise l’oreille du poulain avec les futurs ordres qu’il apprendra).
Tout en restant auprès de sa mère, le poulain apprend 5 ordres: marcher – trotter – galoper – arrêter – reculer
En effet, jusqu’à ses 6 mois, le cerveau du poulain est en phase d’apprentissage. Ainsi, il lui est plus aisé d’apprendre ce vocabulaire et les actions qu’il doit effectuer. Ces 5 mots le suivront ainsi jusqu’à son débourrage à l’âge de 2 ans et demi.
De cette manière le poulain a déjà acquis des « bases » avec l’humain et le débourrage devient une « continuité » plutôt qu’un changement radical de vie…



Laissez un commentaire