Jeudi 11 juillet : le Festival invite les écrivains voyageurs

Une soirée entièrement dédiée au voyage à Cheval autour du Monde… 

Récits de voyage, expériences partagées, conseils, rencontres insolites, les écrivains voyageurs vous invitent à partager leur passion.

En ouverture de la soirée, projection du film « Sylvain Tesson, un écrivain en cavale » de la collection « rêves de randonnées » diffusée sur Equidia et présentée par Caroline Avon. Il est accompagné pour cette soirée, d’amis et complices qui ont, comme lui, une vraie connaissance du terrain :

Jean-Louis Gouraud, Auteur d’une Petite géographie amoureuse du cheval (en cinq volumes, chez Belin), il a passé sa vie à sillonner le monde – Afrique, Russie, Asie Centrale, Orient – à la découverte des mille races de chevaux et de leur mille utilisations. Cette extraordinaire «biodiversité» équine est aujourd’hui menacée : de nombreux types de chevaux sont devenus rares, et certains carrément voués à la disparition. Il vient également nous parler de son récit « Le Pérégrin émerveillé »  – 3000 km à cheval de Paris à Moscou ….

Anne Mariage, Pionnière du tourisme équestre dans le monde, elle a fondé en 1972 Cheval d’aventure,  qui organise depuis 40 ans des voyages équestres sur les cinq continents. Elle conjuguait enfin ses trois passions : l’aventure sur des chemins de traverse inédits, le cheval, et les rencontres vraies. Depuis elle n’a eu de cesse de partager ses découvertes avec les cavaliers animés des mêmes rêves.

[Not a valid template]

Stéphane Bigo, le cavalier au long cours, qui a traversé à cheval l’Asie, l’Afrique et les Amériques – auteur de nombreux récits de voyages. « À 39 ans, à la veille de devenir notaire, je décide de prendre une année sabbatique. Depuis, je voyage à cheval pour découvrir le monde. Chaque voyage dure un an, ce qui me permet de franchir des distances importantes et d’avoir une vision à la fois détaillée et globale d’une région du monde. » Un des intérêts majeurs du voyage à cheval, selon Stéphane Bigo, est qu’il permet l’immersion dans une culture ainsi qu’une approche pragmatique des choses. A cheval, on a besoin des autres. Cette faiblesse fait notre force et notre richesse.

[Not a valid template]

Ces écrivains voyageurs – et d’autres qui vont nous faire la surprise de leur présence – viennent rencontrer le public du Festival et évoquer le rapport entre voyage et écriture.

Sylvain Tesson, géographe, reporter et grand voyageur, a notamment écrit La chevauchée des steppes : 3000 km à cheval à travers l’Asie centrale (2001) récit équestre dans lequel il raconte son périple du Kazakhstan à l’Ouzbékistan. Outre des récits de voyages, il a également publié plusieurs nouvelles poétiques dans lesquelles l’absurde des situations humaines est souligné avec humour. Celles-ci sont très souvent situées dans les pays qu’il a parcourus : Asie centrale, Russie etc.

En 2009, l’auteur obtient le Goncourt de la nouvelle avec Une vie à coucher dehors, et en 2011 le Prix Médicis pour Dans les forêts de Sibérie (Gallimard).
Ses expéditions, Sylvain Tesson les réalise toujours en totale autonomie. Il publie ses reportages dans Le Figaro Magazine et réalise également des documentaires. Ses conférences sont demandées dans le monde entier.

Laissez un commentaire