Animaglyphes : exposition photographique de Lionel Roux et Philippe Praliaud

Le mot Animaglyphe : Anima pour souffle de l’âme d’ou vient le terme animal et Glyphe comme dessin.

Animaglyphe est un mot que nous avons inventé pour designer ces grands dessins chorégraphiques que nous avons réalisés avec des hommes et des animaux dans le paysage tout au long du parcours de TransHumance*.

Ces dessins éphémères ont été réalisés pour le regard des oiseaux. Ainsi, chaque Animaglyphe a fait l’objet d’images vues du ciel par Lionel Roux. L’ensemble de ces prises de vue aériennes constitue une mosaïque de notre territoire transformé par le passage de TransHumance.

Les Animaglyphes interrogent notre point de vu sur notre territoire élargi, sur notre vivre ensemble ré-unis »

Camille et Manolo, Théâtre du Centaure.

[Not a valid template]

L’exposition “Animaglyphes” aux Saintes Maries de la Mer

C’est le récit et le regard photographique de Lionel ROUX sur  “TransHumance” un voyage avec des animaux et des hommes dans le paysage.

 « Depuis des années je porte mon regard de photographe sur le voyage des troupeaux et des hommes. Ma démarche photographique puise ses sources dans une histoire de traits, de lignes, de limites, de traces, de liens qui constituent et balisent un territoire. Il ne s’agit pas d’une banale quête de racines (dont les nomades ne s’embarrassent pas), mais plutôt d’une exploration de ce qui se transforme peu à peu : les mouvements et l’empreinte des troupeaux”.

Lionel ROUX

 *TransHumance, un projet imaginé par le Théâtre du centaure, réalisé par Equi’Crea et produit par Marseille Provence 2013.

Pour mieux connaître Lionel Roux

TransHumance – © Théâtre du Centaure

Lire aussi Les métiers du cheval

Laissez un commentaire