Rosine Lagier

Aucun animal autant que le cheval ne donne l’impression de noblesse, de beauté, de force et d’intrépidité. Les Romains seront les premiers à le déifier.

Cavalière depuis son enfance et propriétaire de chevaux, pendant plusieurs années, Rosine Lagier se consacre à sa passion pour le cheval et l’équitation. Spécialiste de la monte en amazone, elle sera présidente de la Société Hippique d’Épinal et présidente de la Commission Fédérale des Amazones à Paris.

A 40 ans, c’est « le retour à la terre », à la Chambre d’Agriculture des Vosges, où elle se consacre à la communication et au développement des produits du terroir.

Depuis 2001, elle est auteur de plusieurs ouvrages publiés par les Éditions Ouest-France, La Nuée Bleue et Charles Hérissey.

Il y a un siècle, le cheval – Editions Ouest-France

Cheval de trait, de mines, de halage, de corridas, de pompes funèbres, de9782737363139 course, de polo : son image est associée à celle de l’homme dont il est l’outil et le compagnon dans tous les travaux et toutes les étapes de la vie, l’homme pour lequel il donne son précieux sérum pour lutter contre le tétanos ou la diphtérie… l’homme qui inventera pourtant l’hippophagie et le cheval-vapeur.

Cavalière passionnée par la monte en amazone l’auteur s’intéresse particulièrement aux chevaux pour lesquels elle éprouve une profonde affection depuis sa plus tendre enfance.

Ce livre, riche d’une iconographie exceptionnelle, souvent cocasse, parfois tragique, toujours étonnante, nous fait partager cette passion…

La femme et le cheval – Editions Hérissey

51sEC-zvf2L._SX258_BO1,204,203,200_Le cheval est l’une des rares disciplines sportives dans laquelle hommes et femmes se retrouvent confrontés dans les mêmes épreuves, et bien souvent, en dressage notamment, ce sont elles qui gagnent ! Elles ont, dit-on, une main plus légère et plus fine que celle de leurs concurrents masculins…

Avec la Femme et le Cheval est dressé un tableau de toutes les activités équestres pratiquées par la gent féminine depuis l’antiquité jusqu’à nos jours : la promenade, la guerre, la chasse, les courses, le cirque, les femmes cochers, le dressage, le concours hippique ou complet, les raids, les exploratrices, les toreros ou même les cow girls. C’est un panorama très complet, relevant autant de la connaissance de l’art équestre que de l’histoire, qui est ainsi dressé.

Pour en savoir plus…

Laissez un commentaire