Jean-Michel Boudard

Masseur-kinésithérapeute diplômé en 1983, Ostéopathe D.O. en «humaine» depuis 1990, attaché à la fédération française de natation pendant dix ans, puis formé à l’ostéopathie «équine», il pratique depuis 1995 sur les chevaux après s’être formé auprès de nombreux ostéopathes.

Le stretching pour votre cheval , Editions Equilivres

« Le stretching, technique d’étirement musculaire, est devenu incontournable aujourd’hui dans le suivi des sportifs. Il s’applique facilement au cheval à condition de respecter quelques règles de la physiologie du muscle. Mobiliser une articulation lentement dans le respect des réactions du muscle, rester quelques secondes afin d’obtenir du cheval une détente puis relâcher.

En suivant un protocole précis, le stretching est particulièrement efficace51BXDD9GM0L._SY344_BO1,204,203,200_ aussi bien dans l’échauffement, la récupération après effort que dans la préparation quotidienne. Par son action sur les muscles, les articulations et le système nerveux, le stretching permet, une meilleure amplitude articulaire et élasticité musculaire, favorise une bonne circulation, une relaxation, une prévention d’accident musculo-ligamentaire. Pour les jeunes chevaux cela améliore l’approche du débourrage et facilite une bonne coordination motrice.

Cette technique s’insère en complément du suivi de l’entraîneur ou cavalier, du vétérinaire, du maréchal-ferrant, de l’ostéopathe. Rappelons que la qualité des tissus (peau, muscles, articulations et systèmes nerveux) est directement liée à l’équilibre de l’alimentation et au bon fonctionnement digestif (absorption, digestion, élimination).

Cette proposition de technique au cheval et au cavalier, c’est en fait une nouvelle approche conceptuelle globale de prévention de la santé du cheval. »

Jean-Michel Boudard

Laissez un commentaire