Le prix Nicolas Bouvier pour Jean-Louis Gouraud

Jean-Louis Gouraud vient de recevoir le prix Nicolas Bouvier Étonnants Voyageurs pour sa « Petite géographie amoureuse du cheval » qui vient de paraître chez Belin. 
Au cours d’une longue carrière de chevauchées et de cavalcades, Jean-Louis Gouraud a sillonné le monde : l’Afrique (Il a été rédacteur en chef de Jeune Afrique pendant près de dix ans), la Russie (En 1990, il a rallié Paris à Moscou : 3333 kms en 75 jours !), et aussi l’Asie Centrale, l’Inde, la Chine…
Et plus récemment la Corée du Nord. Un de ses derniers voyages, qu’il nous raconte (parmi d’autres voyages) dans son dernier livre…  Nous savons désormais à quoi ressemblent les actuels chevaux nord-coréens, les kwangos, grâce à toutes les infos que l’écrivain a pu collecter sur place, après des années d’attente pour avoir les autorisations nécessaires à l’organisation de son séjour.

Journaliste, éditeur, cavalier (cavaleur ?), galopeur (galopin ?), il pense comme le poète arabe que « Le paradis de la terre se trouve sur le dos des chevaux, / Dans le fouillement des livres, / Ou bien entre les deux seins d’une femme ».

[Not a valid template]

Jean-Louis Gouraud dédicacera son livre à l’occasion du Festival Les Chevaux du Sud le vendredi 14 Juillet.

Lire aussi Mon cheval m’a dit, blog d’Antoinette Delylle.

Laissez un commentaire